Icône Flèche à gauche Icône Flèche à droite Icône Flèche à droite Icône Panier Icône Cercle Icône Plus... Icône Facebook Icône Instagram Icône Pinterest Icône Youtube Icône Hamburger Icône Information Icône Flèche bas Icône Courriel Icône Panier Icône Client Icône Règle Icône Recherche Icône Shirt Icône Triangle Icône Sac Jouer vidéo
Livraison 690$ partout au Québec

Super infolettre: Quand tricoter devient de l'Art fondamental

 Cette semaine, on élargie nos horizons...

Quand tricoter devient de l'Art fondamental

Tricot et crochet ne sont que la pointe de l'iceberg que représente le vaste monde des textiles. En effet, du tissage au filage en passant par la teinture et l'art contemporain, le monde des textiles ne cessera pas tout de suite de nous étonner. Designer de mode ou de décoration et artistes puisent leur inspiration dans cette diversité sans fin de textiles mais aussi de techniques. Au Québec, le Centre des textiles contemporain de Montréal nous propose expositions et activités très intéressantes et nous donne des idées de créations, à nous d'aller les visiter! Ci-haut, une photo présentant le travail de Christine Gagné, en entrevue cette semaine (voir ci-bas). Pour vous ravitailler en matière première et avoir des nouvelles idées, passez nous voir à la Bobineuse de Laine!


Portrait d'une Artisane de la laine: Christine 

Même si nous méritons beaucoup de Félicitations lorsque nous terminons une pièce de tricot, nous ne sommes pas les seul(e)s à avoir travaillé à produire notre oeuvre! En effet, la transformation de la fibre est un art en soi, dont nous allons rencontrer aujourd’hui une mordue, Christine Gagné, artisane textile. De l’élevage des animaux au tricot, elle fait tout elle-même!

Christine, d’où est né ton amour de la laine?

J’ai commencé tout doucement à apprendre à filer avec Margaret Lepage, mentor et mordue de la fibre et j’ai été agréablement surprise. J’ai eu un véritable coup de coeur pour la laine! Depuis ce temps, je consacre mes temps libres à la fabrication de laine artistique qu’on appelle, ça veut dire un genre de laine qu’on ne trouve pas sur les tablettes des magasins de laine. J'aurai aussi un kiosque au Festival Twist 2015.

Qu'est-ce que le festival Twist?
Le Festival Twist rassemble les mordues de l'art textile ensemble pour vendre, acheter, prendre des connaissances et s'éduquer dans l'art de la fibre, et encourager l'expression de tout les volets de l'art de la fibre. 

Donc tu ne te consacres pas entièrement à la laine en ce moment?

Non, en fait je suis travailleuse sociale. Mon conjoint et moi travaillons tous les deux à l’extérieur. Je suis encore en apprentissage et je ne veux pas m’endetter.

Où travailles-tu la laine en ce moment?

Chez moi! J’ai une fermette de 1.3 acre à St-André-Avellin, dans la belle région de la Petite-Nation, en Outaouais. J’y élève des chèvres Angora pour la laine Mohair et j’ai deux chèvres cachemire. Bientôt les Cachemires auront des bébés croisés avec les Angora, leur laine est appelée cashgora. Les chèvres Angora sont très douces de caractère, les Cachemires sont un peu plus agressives. On avait aussi avant des chèvres Boer pour la viande mais elles sont très agressives. Cette année le bouc Boer s’est battu avec le bouc Angora et le bouc angora s'est cassé une corne mais il a guérit, on a donc décidé de garder que le bouc Angora. De toute façon maintenant je veux me consacrer à la laine.

Quelles étapes de la transformation de la laine fais-tu toi-même?

Tout! J’élève mes chèvres, je les tonds, je lave la laine, je la carde, je la file, je la teints, je la tisse et depuis peu je la tricote. J’aime aussi récupérer la toison des moutons des éleveurs du Québec. La laine de mouton ne vaut tellement pas cher qu’ils la jettent! Quand je vends cette laine après, je peux dire qu’elle est récupérée et faite au Québec.

Qu'est-ce qui te passionnes dans la transformation de la laine, qu'est-ce qui t'as donné l'étincelle?
Étant donné que je travaille dans un domaine stressant, travailler à créer une laine ou une pièce fait de vraies toisons d'animaux m'apporte une joie et un calme complet dans mon esprit. J'aime voir le produit fini.

Quel est ton rêve pour la suite des choses?

On aimerait acheter une ferme plus grande et l’exploiter pour la chèvre Angora parce qu’il n’y a pas beaucoup de chèvres Angora au Québec, on ne fourni même pas la demande, et ce, même en Outaouais! Pour le moment je vends mes laines et mes tricots via les réseaux internets, Facebook etc. sous le nom Créations Christine.
Voir (
http://www.creationschristine.com/)


les prochains cours au magasin

Besoin d'un petit cours? Venez passer du temps avec nous au magasin et apprenez pleins de choses. Plusieurs cours s"offrent à vous selon votre niveau et vos envies. Trop de possibilités ? Consultez la description des cours pour faire un choix ou... Participez à chacun d'entre eux!  Les prochains cours sont:

Samedi 14 Mars - TUQUES (intermédiaire) 17h30 à 20h30

Dimanche 15 Mars - DÉBUTANT (niveau débutant) 10h à 13h et CHAUSSETTE (niveau avancé) 13h30 à 16h30


Mercredi 18 Mars - DÉBUTANT (niveau débutant) 18h00 à 21h00

Jeudi 19 Mars - PANTOUFLE (niveau intermédiaire) 18h à 21h

Samedi 21 Mars - MITAINES (intermédiaire) 17h30 à 20h30

Dimanche 22 Mars - DÉBUTANT (niveau débutant) 10h à 13h et CHAUSSETTE (niveau avancé) 13h30 à 16h30

Cliquez-ici pour plus d'informations et réserver votre place directement en ligne!


L'été s'en vient: ON SE BAIGNE DANS LA LAINNEEEEE!

(0) commentaires sur cet article

Laisser un commentaire